Workshop agap2innovation à Lyon !

Après une première édition à Paris, le workshop agap2innovation s’est installé à Lyon le jeudi 12 février.
Au programme : une présentation d’agap2innovation et de plusieurs projets par les consultants agap2 et qui a permis de constater l’avancée des projets le projet OAL et PRA entre autres.


Véronique a travaillé sur le projet OAL : Outil Apprentissage des Langues pendant 3 semaines en septembre, elle nous décrit le travail qu’elle a réalisé.
« Je suis intervenue sur la troisième étape du projet : l‘évaluation des supports réalisés par les autres équipes du projet : des fiches techniques, des articles de presse et même des brochures touristiques  en anglais et en allemand. En me basant sur une grille d’évaluation, j’ai dû noter la compréhension du texte, la dimension apprentissage de l’outil (n’oublions pas que Véronique ne parle pas allemand !), le temps de lecture nécessaire et des pistes d’amélioration sur une dizaine de supports. Même si on ne voit pas toujours ce qu’on apporte au moment où l’on travaille sur le projet, une fois le projet terminé, on réalise comment on y a contribué ! »

Philippe a pour sa part participé au projet EAC : Equipement-Anti-Collision.
Le projet EAC a pour objectif de prévenir le risque d’accident entre un piéton et un véhicule en mouvement grâce à un équipement de protection individuelle par électrostimulation.

Ce dispositif permet de stopper immédiatement l’utilisateur lorsque qu’un risque de collision a été détecté.

Plusieurs phases se sont succédées : l’étude du besoin et de l’existant qui a permis de déterminer les applications possibles, les axes de recherche spécifiques à chaque application, la réalisation de prototypes et enfin, la phase d’essais.

Sur ce projet, il a fallu réaliser des études d’ergonomie de l’équipement (poids et dimensionnement, matériaux, facilité de port…), des conditions d’utilisation (environnement, conditions climatiques) et également des études de stockage.

La découverte du système d’électrostimulation, de ses applications et un contact régulier avec d’autres consultants ont permis à Philippe de rester actif durant cette période. Pour lui, « l’intérêt des projets agap2innovation est avant tout l’occasion de garder une activité et un rythme de travail durant sa période d’inter-projet. »

Merci à toute l’équipe agap2innovation et à toutes les personnes présentes !