Tout nouveau, tout Pau: le BHNS, première ligne de bus hydrogène en France

Défi de taille pour Julie, consultante dans l’équipe de Benoit, qui intervient depuis un an sur le projet du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) qui équipera la ville de Pau d’ici fin 2019. Une première pour Julie qui a eu l’opportunité de passer du monde du bâtiment à celui des transports en participant à ce projet qui implique un réaménagement en profondeur de la ville et de ses espaces publics.

Mais qu’est-ce qu’un BHNS ? Comme un Tramway, le Bus à Haut Niveau de Service est un Transport Collectif en Sites Propres (TCSP), c’est-à-dire un système de transport public qui utilise des emprises affectées uniquement à son exploitation appelées « sites propres ». Il va circuler sur des voies qui lui sont exclusivement réservées. Pau a choisi d’équiper sa future ligne de BHNS de bus à hydrogène. Il s’agit d’une première française mais également d’une première mondiale car ce tout nouveau type de bus sera garanti « zéro émission ».

Le projet du BHNS de Pau est un projet de transport urbain structurant pour la communauté urbaine de Pau et la ville. En plus de proposer un nouveau moyen de transport, ce projet permet un réaménagement en profondeur de la ville qui va investir près de 50 millions d’euros dans la refonte de ses espaces publics. En effet, la création du BHNS nécessite des travaux de façade à façade (travaux du pied d’un immeuble et celui d’en face) pour réaliser le tracé de ce nouveau mode de transport qui dessinera un 8 du nord au sud de la ville.

Notre consultante, Julie, intervient en tant qu’Ingénieur Travaux sur la phase de réalisation du projet. Elle assure le pilotage d’un tiers du projet et accompagne Artelia dans sa mission de Maîtrise d’œuvre. Son rôle est de gérer les interfaces entre la maîtrise d’ouvrage, la ville de Pau, et les entreprises chargées d’exécuter les travaux. Elle est garante des délais, de la qualité et des coûts du projet. Au quotidien, elle réalise le suivi du projet et est responsable de l’ensemble des décisions techniques qui sont prises.

Pour Julie, ce projet est un véritable challenge. Issue du milieu du bâtiment, elle a eu l’opportunité de changer de métier et de secteur d’activité. Ce projet de transport est une découverte technique pour Julie qui n’était jamais intervenue en Maîtrise d’œuvre d’exécution (MOEx). Elle a pu ainsi acquérir de nouvelles compétences et faire ses armes sur un projet ambitieux et complexe. Julie, qui est bordelaise, ne souhaitait pas s’éloigner de Bordeaux mais a choisi d’intégrer mes équipes pour ce projet car d’après ses propres mots : « agap2 m’a proposé le challenge qui va booster la suite de ma carrière ».

Benoit P. 

Business Manager