Le stockage souterrain gaz

Par Ari, Ingénieur achat

Pourquoi stocker du gaz naturel ?

Les stockages gaz constituent un maillon essentiel de la chaîne gazière : ils permettent la modulation entre les fluctuations d’approvisionnement et les besoins de consommation qui varient fortement suivant les saisons. De plus, ils assurent une sécurité d’approvisionnement en cas de défaillance technique ou politique des fournisseurs de gaz naturel.

Le choix de cavités souterraines

Lorsque l’environnement géologique le permet, stocker du gaz sous terre est l’une des solutions les plus simples, les plus sûres, et les plus discrètes. Elles sont naturellement étanches et d’une grande capacité. Une cavité moyenne pourrait contenir l’Arc de Triomphe. Il s’agit en général de gisements épuisés, de cavités poreuses saturées d’eau ou creusées par le sel. Un stockage aérien pour un usage similaire nécessiterait des installations plus étendues avec des risques d’accidents accrus. Rapportée aux conditions atmosphériques, la capacité de stockage souterrain d’un site moyen est de l’ordre du milliard de mètres cubes…

La mise en oeuvre en terme de process

Le gaz est injecté en sous-sol par un puits d’exploitation ; plus tard en saison hivernale, le gaz est soutiré, destiné au réseau de distribution. Ce cycle nécessite la disposition d’un process industriel capable d’assurer notamment les fonctions de compression, détente, déshydratation, filtration, réchauffage, odorisation, comptage du gaz. Il s’agit d’exploitations en production continue où la sécurité est primordiale.