Le projet Ormen Lange

Par Nicolas, Ingénieur Projet

Le projet Ormen Lange constitue la suite du projet d’exploitation de la réserve gazière du même nom. Cette réserve norvégienne découverte en 1997 couvre 20% des besoins gaziers de la Grande-Bretagne via le Langeled, le plus long  gazoduc sous-marin du monde (1 170 km de long et 70 millions de mètres cubes transportés chaque jour). Ce gisement est exploité via une station on shore, située à Nyhamna, et via la plate forme pétrolière de Sleipner Riser.

La problématique :

Depuis le début de son exploitation en 1997, le volume et la pression de gaz diminuent à l’intérieur même de la poche. Pour pallier à cela, la solution choisie – techniquement inédite – consiste en l’installation de pompes sous-marine chargées de compresser le gaz à l’intérieur de la poche pour une durée de 30 ans.

Cette solution implique l’étude et le montage d’un système capable de fournir suffisamment d’énergie pour répondre aux besoins de compression de la poche de gaz, mais aussi capable de résister aux contraintes physiques imposées par le milieu d’utilisation. En effet le système sera, à terme, installé à 1000m de fond dans une eau salée dont la température avoisine les 3°C…

Un projet promettant une telle autonomie, associé aux contraintes exigées par ce système n’a jamais été réalisé avant aujourd’hui. C’est une première mondiale qui permet, outre des économies de mise en œuvre et d’exploitation, d’ouvrir la porte à de nouvelles perspectives d’exploitation des gisements gaziers et pétroliers.

Notre contribution au sein du projet :

En collaboration avec un second agapien nous sommes chargés de terminer les études de la partie mécanique, puis de sa mise en œuvre. Dans ce projet à dominante électrique, la mécanique intervient comme activité de support aux différents modules. Cela comprend les enveloppes de protection des différents systèmes électriques et les interfaces entre les différentes unités. Le maître d’œuvre ayant sous-traité cette partie du projet, nous sommes en charge de manager les contractants norvégiens afin de réaliser le projet dans les délais imposés par le planning et le respect des contraintes contractuelles.