Le procédé GNL

Par Dorra, Ingénieur en Génie des procédés

Le transport du gaz naturel par pipeline peut s’avérer très coûteux lorsque les distances sont importantes. La liquéfaction du gaz naturel en Gaz Naturel Liquéfié (GNL) permet alors son transport par des méthaniers, le rendant ainsi plus rentable.

Le procédé de la liquéfaction comporte un ensemble d’unités clés schématisées sur la figure ci-dessous :

Le gaz naturel (GN) est traité dans une première étape pour être purifié de tous les polluants naturels tels que le soufre, le mercure ou les composés acides, puis dans une seconde étape, il est séché sur tamis moléculaire avant d’être liquéfié.

Le principe de la liquéfaction est simple: refroidissement et condensation du GN par un fluide réfrigérant. La liquéfaction est réalisée par une succession de cycles utilisant des fluides frigorifiques de niveaux thermiques de plus en plus bas. Le niveau thermique de chaque fluide est déterminé par sacomposition. Le circuit de réfrigération consiste à un changement d’étatavec compression puis détente par la réalisation successive du cycle de Carnot. Le cycle de Carnot comporte 5 étapes qui sont décrites dans la figure ci-dessous.

La succession de cycles permet d’atteindre des températures très basses dites cryogéniques de l’ordre de -161°C : température du GNL. Le volume du gaz naturel ainsi liquéfié diminue de 600 fois par rapport à son volume à l’état gazeux. Son transport en est facilité.