Le photovoltaïque, une énergie en plein boom

Par Léon, Ingénieur calcul

A l’heure du tout écologique, l’engouement pour les énergies renouvelables connaît un nouvel élan. Si chacun est convaincu de la nécessité de préserver la planète, peu connaissent les moyens pour y parvenir. Et si la solution se trouvait dans les panneaux photovoltaïques ?

L’énergie solaire, une source inépuisable mais trop peu exploitée

Malgré la source inépuisable de l’énergie solaire, le photovoltaïque (PV) souffre d’un manque de reconnaissance. Il ne représente en effet que 0,1% de la production d’énergie française. Elle ne saurait pas non plus remplacer les ressources fossiles qui à elles seules représentent plus de 70% de la consommation énergétique mondiale.

Le PV a souvent la mauvaise réputation de posséder un rendement trop faible (environ 10%) par rapport aux centrales thermiques.

Pourtant le rendement de ces dernières ramené à l’énergie finale n’est pas beaucoup plus élevé (entre 15 et 20% si les pertes de distribution et de consommation des producteurs sont prises en compte).

Pourquoi le photovoltaïque ?

Le PV est une technologie méconnue qui possède certes quelques inconvénients (intermittence de la production, coût d’investissement) que les progrès technologiques et l’économie de marché feront disparaître dans les années à venir, mais qui possède surtout un nombre incroyable d’avantages : décentralisation de la production d’énergie, simplicité de mise en oeuvre et de maintenance, impact local faible (pas de bruit, pas de génération de produits dangereux), production électrique exempte de CO2, activité de relance de l’économie…

Un avenir néanmoins prometteur

C’est d’ailleurs, en partie dans ce cadre, que l’Etat français finance depuis plusieurs années les projets de production d’énergie à partir de sources renouvelables. Le photovoltaïque ne fait pas exception et bénéficie d’avantages non négligeables. Il est vrai qu’une fois installée, la centrale produit de l’électricité qui peut ensuite être revendue à un réseau de distribution à des tarifs avantageux.

Au regard de la baisse vertigineuse du prix du matériel (-50% sur les panneaux en 2009), la parité réseau (passage du coût de l’énergie produite par le PV sous le prix d’achat de l’énergie distribuée sur le réseau) est prévue avant 2015 dans le sud du pays et pour 2020 chez nos amis chtis.

Le temps est donc au beau fixe pour le photovoltaïque!