La planification projet

Par Ari, Ingénieur Planning

Afin de comprendre les enjeux de la planification projet, il convient de citer la définition du projet : il s’agit de tous les moyens à mettre en oeuvre afin d’atteindre un objectif précis, dans des délais précis, et des coûts précis. Ainsi, la planification est la programmation des actions et opérations à mener dans un domaine, selon un phasage et des échéances précises. L’optimisation du projet passe alors par la capacité à tracer et contrôler les différentes tâches via le planning.

Il existe de nombreuses méthodes afin de modéliser l’ordonnancement des tâches. Les représentations les plus répandues sont les diagrammes de GANTT (1917, du nom de son inventeur) et PERT (1958, Programm Evaluation & Review Technical). Le premier est une représentation calendaire des tâches, le second est un logigramme d’enchaînement des tâches. Tous deux présentent des avantages et inconvénients à l’utilisation. Usuellement, le document de travail est le plus souvent présenté sous la forme du Gantt.

Quelques outils de planification

Le standard en matière de planification reste Project (Microsoft). Son interface Windows – relativement similaire à un outil comme Excel – le rend très rapidement utilisable par tous les acteurs du projet,et de tous niveaux. Son exploitation est abordable et les possibilités très larges. Cependant les cellules de planification se tournent vers des outils mieux adaptés aux projets industriels : P3 (Primavera), PSN, ou OPX. Ces logiciels plus spécialisés ne sont qu’à la portée des planificateurs avertis. D’autres outils sont disponibles, soit développés en freeware, soit préférés par certains industriels. On listera notamment Gantt-Project, Artemis, Redmine, ou Omniplan.